ROULE ROULE ROULE !

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Le flow qu’il a ce type ! Premieres paroles: C’est un gros renoi qui rappe là, non ? Ba ouais, reconnaissable entre mille.
Il se fait connaître sur les écrans dans la série ‘validé‘. Mais pour le natif de Plaisir, l’ascension commence réellement avec le tube “Djomb” qui comptabilise plus de 63 millions de vues sur Youtube.

 

 

 

 

 

 

Bosh à également sorti en mai dernier son premier album “Synkinisi“.
Les choses s’accélerent en 2017 pour Bosh avec son titre énervé “Bamboula“. Un flow unique, des grosses punchlines, un flow mitraillette: Bosh commence à vite s’imposer dans l’univers rap.
Avec son second album ‘Synkinisi ‘, qui signifie” émotions” en grec, il apporte des sonorités et des mélodies aux chansons avec notament “Djomb” qui explose littéralement, et qui se classe dans le top mondial des morceaux les plus écoutés.

En septenbre, il revient avec “Trixma“, titre très sale avec un beat entêtant et très énervé. Sur une production avec des basses énormes, Bosh kike sur un beat véner qui reprend le “Gangnam Style” de l’autre guignol:

“Parle pas, descends, remonte, redescends, remonte, redescends”

 

 

 

 

 

 

Ce 23 octobre, il dévoile son nouveau clip très disco, “Slide“, qui reprend les sonorités de son carton estival “Djomb“. Rien à voir avec son précédent morceau “Trixma“, il revient avec un son plus léger, mais toujours avec des punchlines bien barrées.