• Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Dès 2019 on a pu voir Chicaille Argenté rejoindre le Seven Binks un collectif de jeunes rappeurs originaires du quartier du Parc aux Lièvres, à Evry (91), et plus précisément du Bât.7. (Dont ils ont fait la renommée). Le groupe s’est formé en 2015 originellement composé de Koba, Shotas et Kaflo, le trio de départ. Les trois artistes se dirigent ensuite vers des carrières solo, pari particulièrement réussi pour Koba, devenu ensuite Koba LaD. Après une série de freestyles ténébreuse réussie, il a signé ses deux premiers albums avec Def Jam France pour deux succès  puisqu’il a décroché le disque de platine avec ces albums: VII et L’Affranchi , respectivement sortis en 2018 et 2019. Le Seven Binks est sans aucun doute un des bâtiments de banlieue les plus connus en France. Cette notoriété est notamment due à la flopée d’artistes qui en sont issus. Chicaille Argenté compte bien en faire de même et se dévoile un peu plus en 2020 avec son premier clip Bonne Barrette,

auquel met en scène un policier se payant sa “bonne barrette” et tripant dans les halls du Bât.7 ainsi qu’un Chicaille A. sérieusement déterminé sur une prod de Slime Castro dançante à souhait. L’artiste enchaine les sorties et les collaborations. L’année 2020 semble avoir été une année riche pour le groupe puisqu’elle verra, en plus d’un documentaire de StreetPress au sujet du fameux Bâtiment 7, la sortie de leur premier EP commun intitulé 7 Binks sur lequel on y retrouve Keusty, Chicaille Argenté, Koba LaD, Bolémvn, Shotas, Zeze, Kodes et Kaflo. Pour présenter le freestyle les réunissant, tout est sorti suivi de titres ou chaque protagoniste donne son code. Il y a eu celui de Shotas, Kodes, Keusty et le dernier en date, celui de Koba qui est Code La D du 7 sorti en décembre dernier. Du haut de ses 15 ans, Chicaille Argenté nous dévoile petit à petit son talent et publie en fonction ses clips les uns après les autres, il y raconte le quotidien dans son quartier, des “Bails noirs” (dépasse le million de vues en quelques jours) au “Batiment” en passant par l’annonce de sa signature au sein de Sony avec le “Freestyle signature“. Son dernier clip date de la semaine dernière, Force. <

Sans surprise le son bouscule ce mois de janvier, de quoi vous faire ambiancer et animer le début d’année, avec un Chicaille Argenté en pleine forme entouré de son armée de potes. . On remarque en général chez lui toujours une touche d’humour sous forme de désinvolture presque insolent, à travers un flow précis et maîtrisé. Chicaille Argenté est celui qu’on écoute pour s’ambiancer dans tous les sens. L’artiste compte se faire une place sur la scène rap avant de dévoiler son futur projet… Il n’en finit plus de faire parler de lui, en octobre dernier la nouvelle pépite du bâtiment 7 signait au sein d’Arista Records et venait garnir une liste déjà fort attrayante : Niro, Bosh, Alkpote, Chily ou encore Lemon Haze.